THIERRY   ROUSSELET

site officiel

LA POESIE : CINQ RECUEILS  COMME CINQ DOIGTS DE LA MAIN

                                       

 

Un indispensable : les délires délibérés de Marcel tête de Piaf

Ecrit en 1980, il résume toute la pensée de son auteur : à savoir qu'un poème n'est bon que s'il est consommable... L'ouvrage est composé d'une interview imaginaire et de superbes dessins originaux de Bruno hérody : un pur moment de délire!

Prix: 6 euros plus les frais de port

 

Désormais debouts

Comme une mauvaise alerte

La chemise pendante

Les plis crispés

Le visage tanné par de vieilles marées

Nous vous regarderons avec des yeux qui appellent l'interdit

Et vous le vole...

 


Pieds nus dans l'Aube : l'hommage à Félix Leclerq


Trente poèmes dont un grand nombre de poèmes d'amour où l'on sent la présence du chanteur québécois mais aussi et surtout de rené guy Cadou . Les thèmes de prédilection de l'auteur émergent : l'école , l'enfance , le voyage avec ici quelques poèmes sur l'Inde. On est loin des délires ; on sent une certaine respectabilité qui veut s'affirmer, autre facette du personnage. L'ouvrage, vu son succès , est malheureusement épuisé. Appel aux éditeurs pour une réimpression qui s'impose.

 

Par toi, l'Amour sans cesse

Par toi, la terre entière

Par toi, le temps si proche

Par toi, la Poésie

A NU

Comme une peau sublimée

L'ENFANCE TROUEE OU LE PARTI PRIS DES CHOSES

 Un recueil du retour à l'enfance , à la campagne Marnaise et à Suzanne la grand mère qui vient juste de décéder. Simplicité et gravité sont les maîtres mots d'un recueil imprimé en Charente sur les conseils de Jean le Mauve qui l'a refusé aux éditions de l'Arbre. Une dédicace aura lieu à Brasles en 1988 autour de nombreux amis dont le metteur en scène Claude Varry, le chanteur fabrice Caurier, les poètes Albert Barbeaux et Michel Maillard . Après, ce sera vingt deux ans de silence poétique...


JE REVIENDRAI CHEZ TOI

quand la nuit sera blanche comme un jour subjugué

quand l'éte sera froid comme un hiver torride

Je reviendraI CHEZ TOI

COMME JE L'AI TOUJOURS FAIT

Service gratuit facile et accessible à tous

Créer un site pro

La nuit limpide  ou poète en maraude


Un recueil écrit en quinze jours en décembre 2008 après l'exil polynésien et le retour à la case landaise avec une belle gueule de bois. Des poèmes vifs, parfois revendicatifs, qui ont enfin un titre chacun, et passent en revue les tares de la société occidentale ( cf ma colère). L'influence de Jean Pierre Siméon ( cf  Toi seul ( e) ) adoucit parfois un peu la charge. La nuit n'est pas aussi limpide qu'il y parait...

Prix : 6 euros plus frais de port

 

Insolite solitude


C'est peu de dire que la solitude est insolite

Dans un monde apeuré par le courage de soi

Au parking de nos vies, le commerce est partout

Ma tête est mise à prix en tête de gondole...

 

La vie ( intégrale ) ou l'aphorisme sauvage


 Un recueil différent, parfois philosophique, qui reprend l'originalité des délires et reste subversif dans sa forme et son contenu. Il peut être considéré comme une sorte de bilan poétique et annonciateur de la fin d'une époque ou d'un renouveau. René Char est présent, mais aussi et surtout François Augiéras, l'écrivain anachorète de Dordogne que l'auteur vient de découvrir. Une préface de Michèle Molto-Curren ouvre des perspectives, trace des filations, tente des analogies, des comparaisons qui intriguent et déroutent...

Prix : 10 euros plus frais de port  ( éditions à portée de mots)

 

La Poésie serait éloquente

Comme un coup de poignard

Reçu en plein coeur

La veille d'une belle journée

Les romans : quatre romans, un seul édité

Faux départ : un exercice de style

 

Premier Roman mais un vrai faux départ dans le métier d'écrivain, refusé dans toutes les grandes maisons d'éditions parisiennes avec toutefois les encouragements de jean paul Enthoven et de Maurice Nadeau. Ecrit en 2000, relatant les déboires amoureux d'un professeur de lettres en stage de littérature à Toulon, partagé entre sa maîtresse et son épouse, avec en bonus une fascination maladive pour la déploration du christ de Fra angelico. Un style délibérément ironique et satirique : le ton est donné.

LE MYSTERE ANGELICO : le début d'une saga

 

Deuxième opus, la suite du précédent avec un accent mis cette fois sur le récit et les dialogues. Le personnage principal souffrant d'une myopie volontaire lui permettant de voir ce qu'il a envie de voir. Un Roman à clés d'après certains éditeurs,mais effectivement beaucoup de conflits à la clé avec cette profession et un contrat d'édition désavoué par un éditeur régional. Ecrire un Roman n'est pas un long fleuve tranquille....L'écriture reste jubilatoire cependant

Exil et Passion à Papeete : un Roman d'outre-mer

Troisième Roman : un roman initiatique qui conte les déboires de notre professeur en Polynésie Française. Le style est délibérément ironique et passe au peigne fin toutes les turpitudes du néo-colonialisme à la française , sans oublier une histoire d'amour très exotique avec une charmante vahiné mais c'est une autre histoire...


Edité aux éditions Carbonnier-Quillateau

Prix : 15 euros plus frais de port

La jeunesse râtée de Charles Edmond Lerousset : un Roman d'adolescence

Quatrième Roman : un roman qui relate des amours adolescentes à travers Frédérique, Catherine et Sylvie  amours de vacance, amours de lycée , amours estudiantines avec en toile de fond la fin des années soixante et le début des années soixante dix. Inédit à ce jour. Il y a quelques pages savoureuses sur les errances sexuelles du jeune Lerousset...

Le théâtre :  de la terre nue à barbe bleue

 

La terre nue : première tentative théâtrale avec une pièce en forme de kaléïdoscope avec des chansons, des poèmes originaux, des témoignages, un film, des diapositives. La pièce fut montée en la commune de Brasles ( Sud de l'Aisne) en septembre 1986 avec Claude Varry comme conseiller technique jeunesse et sport et Nello Cossutta dans le rôle principal. Une tournée ( dix dates) suivra avec un beau succès populaire ( une moyenne de cent spectateurs par représentation). La terre nue c'est une histoire paysanne, l'histoire d'Hector fléchambault  ouvrier agricole, avant, pendant et après la guerre quatorze.

 

Hector Fléchambault : Toute cette histoire a commencé le jour où le père Pointillart, brave au demeurant et patriarche de notre commune, s'est séparé , pour une obscure raison, du " Point du Jour" : une de ces parcelles située à plus d'une lieue de notre petit cimetière...

Quatuor pour Rimbaud : l'hommage à l'homme aux semelles de vent

Une pièce créée à partir des poèmes originaux dans un montage poétique qui part de Charleville à Aden avec cerise sur le gâteau un quatuor composé d'une flûte, d'un piano , d'une clarinette et d'un violoncelle sous la houlette de Madame Godelieve Elen. La mise en scène est signée Nello Cossutta, le rôle titre interprété par Thierry Rousselet. Beau succès local ( plus de 750 spectateurs ) , la pièce fut créée en mai 1989 à Château Thierry.


AURELIA: Une nouvelle folie! 

Mise en scène par jérôme Blanchevoye du café théatre de Soissons " le petit bouffon " la pièce fut présentée au Lucernaire à Paris le 15 mars 1991, puis en suivant pour deux représentations au petit Bouffon.

Louis II : autopsie d'une légende

Une pièce écrite en juin 1989 d'après Klaus Mann qui juxtapose la légende des nibelungens à la fin tragique du roi de Bavière. Un début de mise en scène en 1993 qui avorta et la pièce tomba dans l'oubli...Elle a retenu l'attention des éditions du Solitaire de Tarbes qui l'a édité en novembre 2012. Editions le solitaire :www.ed-lesolitaire.com  prix : 7, 50 euros

 

Louis II : ( ouvrant son parapluie) C'est l'heure! Enfin seul ... avec cette pluie, cette pluie qui ne s'arrêtera donc jamais.Je savais bien qu'il était impossible de fuir, mais le docteur von Gudden ne sait pas ce qu'il peut en coûter de porter à la légitimité du Roi de Bavière. Non , il ne sait pas! Il ne peut le savoir puisque cet idiot pense que je suis fou.

L'Aigle et le serpent : le chant du cygne castelthéodoricien

Une pièce d'après LAS CASAS sur la conquête du Mexique avec un théâtre d'ombre et des marionnettes pour relater l'épopée de Cortès. L'histoire tragique d'un prêtre en fin de vie, ancien compagnon de Cortès qui se souvient des atrocités qu'il a commis jadis et de ses relations houleuses avec sa servante indienne: le choc de deux civilisations qui ne communiquent pas. Le théâtre d'ombres  fut réalisé par Yvette Radtke et Liliane Pauget Diaz, dans le rôle de la servante Catherine Béjean. Un beau succès local, en mars 1993, sans lendemain...

 

Manuel Silverado : ( tout en astiquant un crucifix) Je l'ai connu , il y a bien longtemps, c'était au temps passé , au temps de ma jeunesse. Je n'étais pas encore prêtre...j'étais un jeune soldat ...si je me souviens bien... je crois l'avoir toujours connu. Et sans me vanter, je crois avoir été parmi les hommes qu'il a connu, celui avec le quel il a été le plus proche. Oh! Hernando Cortès!

La trilogie des années deux mille en trois journées

 

Journée un : épisode ultime de la vie d'un artiste

Une pièce en trois actes qui relate les relations entre un compositeur ( ici Hector Berlioz) et un de ses fervents admirateurs ( ici le concierge de la salle Herz où Berlioz répète la fantastique ) . La pièce ne fut jamais jouée mais suscita l'admiration de Sir John Eliot Gardiner qui monta "les troyens" au châtelet en 2003 et de Yannis Kokkos qui mit en scène cet opéra. La pièce est éditée chez ETGSO ( sous le titre le concierge parution novembre 2013) et aux éditions du solitaire de Tarbes en version originale. ( prix : 7,50 euros)

Journée deux : Good Bye Mister Bligh

Une pièce écrite pendant la parenthèse Polynésienne qui reprend en la détournant l'histoire des révoltés de la Bounty et met en scène dans sa prison l'aspirant Heywood accusé de haute trahison et le botaniste Joseph Banks qui est son mentor et son père de substitution. La pièce ne suscita aucun intérêt  chez les troupes professionnelles du département des Landes ni chez les autres non plus...

Journée trois : le Procès de Barbe Bleue ou comment on devient un monstre

Une pièce sur l'histoire terrible de Gilles de Rais et de son procès, basée sur les archives conservées à Nantes, sur les travaux de Georges Bataille et de Michel Tournier. La pièce réécrite avec les observations de Jean Manuel Florensa,  fondateur du théâtre de feu de Mont de Marsan et écrivain prolifique,est éditée aux éditions ETGSO en avril 2012 

La Chanson : le poète qui voulait être chanteur...

 

Thierry Rousselet a toujours pensé et pense toujours que la chanson est le véhicule privilégié de la Poésie donc pour lui la chanson est, en tant que Poète, une évidence même si notre auteur sait bien qu'écrire une chanson diffère de l'écriture d'un poème. Une chanson c'est un instantané de la vie des gens, d'une époque ou d'un lieu c'est instant karma! Un poème :c'est un fragment d'éternité. Deux influences majeures dans les chansons de Thierry Rousselet : John Lennon pour ce côté militant ( d'où une réelle passion pour François Béranger ) et Félix leclercq  pour cet amour naturel pour la Poésie intense, celle des grands espaces. Ces deux influences s'expriment dans ses deux disques : Désappartenir plutôt lennonien et Ua reva i moorea qui rend un hommage exotique à Félix Leclercq.

Désappartenir : un premier disque  entre pop rock et poésie

Désappartenir est un premier disque avec sept titres dont un premier titre uniquement parlé. C'est un compromis entre un disque de pop rock ( avec des titres comme Chut, Chez Louise et Sexophone blues ) et un disque de chanson française ( avec c'est dommage ). Jean Michel Mignard ancien guitariste de Bashung est aux manettes pour la production , la voix est réverbérée. A noter la présence d'un superbe saxophone celui d'Arnaud Rouanet dans Sexophone blues ou des cornemuses de Guillaume Radtke dans la complaine du rêveur de longue durée qui ajoutent à cette impression de  dépaysement total. Quant aux paroles, elles sont acides et sans concession à dix mille lieux des tubes aseptisés à la française de l'époque et des chansons pour minettes ( cf Cabrel , Clerc et consort)... Sorti en 1998 et enregistré en Haute Marne.

Prix: 10 euros

UA REVA I MOOREA : le disque de l'exil Polynésien

Ua reva i moorea a été enregistré à Papeete ( merci à Teva Sylvain ). C'est pour le compte un dépaysement effectif. Toujours sept titres ( question de budget ) superbement arrangé par Nicolas Foudral, pianiste de jazz émérite, rencontré sur le bateau entre Tahiti et Moorea. Les thèmes restent les mêmes : désillusion avec " A peine", militant avec le très actuel " Perdu dans le brouillard", poétique avec " J'appelle la Poésie" comme un appel au secours, léger avec " le rebord de la fenêtre". A noter un superbe morceau final de dix minutes inspiré par George Harrison avec la voix magique de Hinano Murphy, célèbre conteuse des tuamotous, Christian Chebret guitariste très connu à Tahiti tient les guitares et cela s'entend. Sorti en 2008...

Prix : 10 euros

PLAGE DU PONT ROSE : UN DISQUE MADE IN LANDES 100% LANDAIS

 

Plage du Pont Rose  ( chanson écrite à Tahiti ) est un hommage aux plages de la côte landaise. La chanson arrangée par Didier Lassalle de saint geours de Marenne est dans la lignée du " rebord de la fenêtre", une chanson d'été simple et populaire dans le style d'Alain Souchon. La face B est moins commerciale et plus intéressante " la fille des marais " est une chanson écrite dans les années 80 sur le thème de la femme fantôme; on pense à Bozo de Félix leclercq ou à l'éclusier de jacques Brel ( A noter le passage du binaire au ternaire dans le solo de guitare et la voix murmurée de Chloé Lassalle , la fille du producteur qui donne à cette chanson son caractère étrange et sépulcral ) . La chanson est dédiée à Brûle neige alias Yvette Radtke première compagne du chanteur et à Noirmoutier.  Le disque a reçu un accueil glacial de la part de s offices de tourisme auxquels il était destiné prioritairement. Sortie en janvier 2013.